GuidesAccueil

Modane

Presse passée

:

Sponsor

modane
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Modane

modane
tFrançais Modane
tPopulation 3 800 hab
tGentilé
tSuperficie 71,04 km²
tDensité53.49 hab/km²
tLatitude 45°12'0" N
tLongitude 6°40'0" E
tLatitude45.200001
tLongitude6.666670


Rue Bric et Brac

Presse passée

ModaneÉdison au banquet des sourds

Dans un banquet de sourds, le savant Édison a joué les prophètes de façon très heureuse.
Dans cent ans, a-t-il dit, tous les Américains seront sourds. Ils subiront les tristes conséquences du bruit infernal qui sera la caractéristique de la cité future.
Après quoi, le célèbre inventeur qui est, assure-t-on, plus que dur d'oreille, a vanté les bienfaits de la surdité.
N'oublions pas qu'Édison est un des principaux responsables du boucan diabolique dont il se plaint. Si les phonographes hurlent dans les appartements, les cafés et les salles de spectacle, c'est à lui que doit aller notre reconnaissance. Ajoutez le chambard de la T. S. F. et de ses haut-parleur, les sifflements des locomotives, les colères des klaxons et des cornes d'autos, les cris aigus des sirènes dans les usines, tenez compte des glapissements des belles-mères, des effets de voix des chanteurs des rues et des appels puissants de nos orateurs déchainés, mêlez à tout cela les ronflements des moteurs, les gémissements des machines auxquels se mêlent parfois les chants de l'Internationale et de la Marseillaise et vous aurez une vague, très vague idée du potin monstrueux qui s'élève des cités modernes. Et je glisse intentionnellement sur les vociférations du canon qui couvrent, à l'occasion, tout le reste.
Que M. Édison est donc aimable d'avoir pitié de nos tympan et de s'inquiéter, à l'idée des supplices que le progrès infligera à nos successeurs. Il est évident qu'à moins de se boucher les oreilles, il sera impossible de vivre à la ville en l'an 2027.
Mais, Dieu merci, nos petits-enfants, voués à la surdité, récolteront quelques bénéfices.
Ils ne s'écouteront pas parler quelle chance et les bavards professaionnels plieront bagage faute d'auditeurs. Leurs leaders, leun tribuns, leurs avocats se résigneront à travailler enfin en silence. Et, à la Chambre - oui, à la Chambre, 600 cornets acoustiques relieront les sièges à la tribune.
Bienheureux les sourds. Ils n'entendent pas les âneries, ils ne se nourrissent pas de son. Leur intelligence est intacte.

L'OUEST ÉCLAIR - 27 février 1927

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !