GuidesAccueil

Lanvaudan

Presse passée
Lanvaudan
Lanvaudan: Le lion du Léon

Sponsor

lanvaudan
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Lanvaudan

lanvaudan
tFrançais Lanvaudan
tPopulation 700 hab
tGentilé lanvaudannais
tSuperficie 18,30 km²
tDensité38.25 hab/km²
tLatitude 47°54'0" N
tLongitude 3°16'0" W
tLatitude47.900002
tLongitude-3.266670


Rue Bric et Brac

Presse passée

Les nouvelles de Lanvaudan

Lanvaudan   Bataille rangée

Lanvaudan, 25 août - L'assemblée de Lanvaudan, qui a eu lieu dimanche, a été fertile en incidents.
Sur le soir, des usiniers des forges d'Hennebont qui ne voulaient pas payer leurs consommations, furent assaillis par ceux de Lanvaudan, qui les obligèrent à laisser aux débitants leurs chapeaux en gage. Les usiniers revinrent hier, plus nombreux, et comme ils voulaient avoir leurs chapeaux sans payer, les jeunes gens de Lanvaudan prévenus, se rassemblèrent rapidement.
Deux camps se formèrent sur la route d'Inzinzac, et un premier combat eut lieu à coups de cailloux. Les belligérants se rapprochant de plus en plus, les usiniers sortirent leurs couteaux.
Le maire de Lanvaudan arriva, ceint de son écharpe, et prêcha le calme. Pour toute réponse, il reçut un coup de caillou dans une jambe. Il dut se retirer devant le danger qui le menaçait, en leur criant : Si vous voulez absolument vous entre-tuer, je ne réponds plus de rien !.
Les jeunes gens de Lanvaudan, voulant défendre leur maire, sautèrent sur des tas de fagots et s'armèrent tous de triques. Devant cette attitude résolue, les usiniers rentrèrent leurs couteaux et prirent la fuite.
Les gendarmes de plusieurs brigades sont sur les lieux pour enquêter.

LE PETIT JOURNAL - 26 août 1908

lanvaudan   Conflit entre les cafetiers et l'administration des impôts

- Nous apprenons avec peine les conflits qui s'élèvent entre les débitants de boisson et les employés des contributions indirectes, et nous serions heureux de contribuer à la pacification des esprits. Nous accueillons et nous appuyons dans ce sens la lettre de M. Granger que nous avons reçue trop tard pour l'insérer en entier dans le corps de notre journal, et nous avons dû souscrire au veou de ce débitant qui a préféré la publication textuelle de son œuvre au résumé que nous lui avons proposé d'en faire. Il veut une légalité complète et obligatoire pour tout le monde, et croit arriver promptement par ses explications au rétablissement de la paix. Ce but l'honore trop, pour que nous ayons cru pouvoir y mettre des entraves.

L'ABEILLE DE LORIENT, 23 janvier 1942
Le conflit des cafetiers dura quelques mois sur le pays de Lorient

lanvaudan   Meurtre à Lanvaudan

Lanvaudan, 3 janvier - À Lanvaudan, près de Plouay, on a découvert le cadavre d'une femme portant des traces de violences et ayant subi un commencement d'incinération.

LE RAPPEL, 5 janvier 1903

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !