GuidesAccueil

Hennebont

Presse passée
Hennebont
Hennebont: Le pont à Hennebont...

Sponsor

hennebont
<Cliquer l'image>


PHennebont: Presse passée

La presse du passé de la commune de Hennebont est bonne source pour connaître Hennebont.

Ces coupures de presse voient faits-divers, larçins, crimes et violences ou simples cuites verbalisées d'une bonne nuit au violon avec nom, prénom et adresse en clair dans la presse.

À l'époque, les menus larçins pour notre époque voient enquête, et il nous est arrivé de découvrir que le commissaire fait une enquête pour un simple morceau de lard !

Crimes odieux et violences sont aussi légions. La violence était déja forte en ces temps reculés.

Hennebont

hennebont


tFrançais Hennebont
tPopulation 14 600 hab
tGentilé hennebontais
tSuperficie 18,57 km²
tDensité786.21 hab/km²
tLatitude 47°48'60" N
tLongitude 3°17'60" W
tLatitude47.799999
tLongitude-3.283330


Rue Bric et Brac

Presse passée

TTerrible explosion

Hennebont, 25 mai - Un autre ouvrier, un jeune homme de 16 ou 17 ans, qui travaillait à quelques distances, a été atteint et a eu un bras emporté par un éclat.
On a transporté le malheureux Gaudin, dans un état pitoyable, à l'hôpital d'Hennebont, où, malgré les soins les plus empressés, il a succcombé le lendemain. Il était marié et laisse deux enfants en bas-âge.

LE COURRIER DES CAMPAGNES - 26 mai 1872

Hennebont
Hennebont vers 1860 -
Le grand viaduc ferroviaire

TMalveillance à Hennebont

Hennebont, - Il paraît que les fêtes organisées à Hennebont pour l'inauguration de la lumière électrique, ne sont pas du goût de tout le monde. Dans le but évident d'empêcher la réussite de l'éclairage, et pour jeter le trouble dans la fête de la nuit, de stupides chenapans ont à deux reprises différentes, coupé les fils conducteurs. Nous espérons que ce haut-fait qui doit avoir procuré une douce satisfaction à ses auteurs, sera couronné comme il le mérite.

L'INDÉPENDANT DE BRETAGNE - 15 décembre 1889

TUn grave accident à Hennebont

Hennebont, 20 mai - Un grave accident est arrivé samedi dernier, vers deux-heures de l'après-midi, à l'usine de l'Abbaye, près d'Hennebont. Un ouvrier du nom de Gaudin était occupé à décharger un obus acheté avec de la ferraille. Ne pouvant parvenir à faire tourner la vis qui ferme la cheminée de l'obus, il prit un marteau et frappa imprudemment le projectile avec un poinçon. Tout à coup, une explosion formidable se fit entendre, et le malheureux ouvrier fut littéralement haché par les éclats d'obus.

LE COURRIER DES CAMPAGNES - 26 mai 1872

TVol

Hennebont, 9 janvier - M. Lestréhan, couvreur à Hennebont, s'est plaint d'avoir été victime d'un vol de lapins dans la nuit de dimanche à lundi.

L'ACTION RÉPUBLICAINE DU MORBIHAN - 10 janvier 1909

TAttaque mortelle

Hennebont, 22 janvier - Un homme dont nous ignorons le nom a été assommé mardi soir à hennebont, sous un réverbère. Il est mort sur le coup. On ne connait encore ni l'auteur ni les motifs de cet assassinat ; ce serait sans doute une raison pour remplacer au plus tôt le commissaire de police d'Hennebont qui est mort il y a déja cinq semaines.

L'ABEILLE DE LORIENT - 23 janvier 1842

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon.

La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Un prix spécial devrait être décerné à certains journalistes de cette presse ancienne: les coupures concernant les cuites et amendes en découlant sont parfois d'un humour extraordinaire.

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !