GuidesAccueil

Guillestre

Presse passée
Guillestre
Guillestre: Elle ouvre sur un lieu de paix...

Sponsor

guillestre
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Guillestre

guillestre
tFrançais Guillestre
tPopulation 2 300 hab
tGentilé guillestrins
tSuperficie 51,29 km²
tDensité44.84 hab/km²
tLatitude 44°40'0" N
tLongitude 6°39'0" E
tLatitude44.666698
tLongitude6.650000

Rue Bric et Brac

Presse passée

Les nouvelles de Guillestre

Guillestre  Pas de cour d'assises

Guillestre, 18 novembre - L'asile communal est établi dans une salle basse, peu propre, tout à côté d'un café; l'école primaire est à 20 mètres plus loin, dans deux salles du Café Jaune, alors que l'Académie refuse parfois d'autoriser des écoles libres pour le motif qu'elles sont à 40 ou 50 mètres d'un café. Pour 40 élèves, à l'asile et à l'école primaire, il y a 5 institutrices.
Le maire de Guillestre a obligé tous ceux qui avaient des enfants orphelins des hospices de Marseille à les mettre à l'école laïque; il a menacé les employés de les faire changer s'ils n'y envoyaient leurs fillettes.
Diverses quêtes ont été faites au profit des incendiés d'août et de septembre. Or, le maire a envoyé son secrétaire chez une pauvre veuve, qui a deux petites filles, pour lui dire:
- Voici le secours qui vous est destiné. Mais si vous n'envoyez pas vos enfants chez les laïques, vous ne toucherez rien.
Nous livrons ces faits à l'apprécation publique.

LA CROIX - 21 novembre 1897
La guerre pour la séparation de l'Église et de l'État faisait alors rage.

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !