GuidesAccueil

Île de Groix

Presse passée
Île de Groix
Île de Groix: En partance pour Groix

Sponsor

groix
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Île de Groix

groix
tFrançais Île de Groix
tPopulation 2 300 hab
tGentilé groisillons
tSuperficie 14,82 km²
tDensité155.2 hab/km²
tLatitude 47°38'60" N
tLongitude 3°28'0" W
tLatitude47.633301
tLongitude-3.466670

Rue Bric et Brac

Presse passée

île de GroixGroix et Ouessant

L'appel pour les îles de Groix et d'Ouessant a été entendu et nous pensons que MM. les curés de ces populations croyantes et si outrageusement persécutées, ont reçu des lettres comme les suivantes que nous recevons:
Tours, le 17 septembre 1887
Monsieur,
Conformément à l'article que je viens de lire dans La Croix, j'ai l'honneur de vous adresser ci-joint un chèque de dix francs, pour la construction d'Écoles Catholiques dans les pauvres Îles de Groix et d'Ouessant.
Veuillez agréer etc.
C. Descottin.

Cinq francs pour établissement d'école libre à l'île d'Ouessant.
Votre très humble abonné.
P. Dicrou, prêtre auxiliaire.

Je viens de lire sur mon journal La Croix, que monsieur le curé de l'Île de Groix, adresse une lettre au journal La Croix, concernant Groix et Ouessant, pour vous prier d'insérer dans votre estimable journal La Croix, que l'on va faire construire une École libre pour les frères que l'on vient de chasser. Je vous envoie mon offrande pour participer à une aussi bonne œuvre dont il est question, par un mandat de trois francs et port payé. Je me recommande, moi Vallois-Lebar Louis-Auguste et Geneviève-Marguerite mon épouse, aux prières, et bonnes œuvres de ces bons frères.

LA CROIX - 22 novembre 1887
Laïcards et Calottins, suivant les termes utilisés à l'époque, se disputaient farouchement sur les projets de lois visant à séparer l'Église et l'État. Les lois Combes, en 1905, seront votées et provoqueront de multiples troubles dans le pays.

t
Prisonnier allemand en Bretagne
source: BNF, 1917

île de GroixArrestation en mer

On lit dans Les Tablettes des deux Charentes
Deux chalutiers à vapeur de La Rochelle étaient sur les lieux de pêche, quand, le 19 octobre, à 6 heures, du matin, leurs équipages aperçurent une petite embarcation. Croyant qu'elle contenait des naufragés, les capitaines des chalutiers firent aussitôt route dans sa direction, mais ceux qui montaient l'embarcation tentèrent de s'éloigner. Ils furent rapidement rejoints, et les marins rochellais eurent la surprise d'entendre les quatre hommes qui étaient bord du petit bateau leur parler en allemand.
Les pseudos-naufragés, ont-ils déclaré plus tard, croyaient s'adresser à des espagnols. Reconnaissant bien vite leur erreur, ils s'exprimèrent en français pour demander de l'eau. Ils furent aussitôt sommés de monter bord d'un des chalutiers. Ils s'exécutèrent et avouèrent qu'ils étaient des indésirables allemands internés à Port-Tudy, ils s'étaient enfuis le 14 octobre en s'emparant d'une embarcation appartenant à un pêcheur de l'île ; ils s'efforçaient de gagner les côtes espagnoles ; les vivres étaient sur le point de leur manquer: il ne leur restait plus, en effet, qu'un litre d'eau, une tablette de chocolat et un morceau de pain.
Les Boches ont prétendu qu'au cours de leur voyage ils avaient rencontré un sous-marin allemand qui leur avait offert de les prendre à bord, mais ils avaient refusé l'aide de leurs compatriotes.
Le chalutier est rentré à La Rochelle, et le capitaine a remis ses passagers à la gendarmerie maritime ; les quatre indésirables ont été écroués à la prison.

LA CROIX - 28 octobre 1917

GroixUne heureuse invention

On vient d'inventer une nouvelle bouée de sauvetage analogue aux bouées ordinaires mais munie d'une hélice à main pour la mouvoir et d'une petite voile pour la conduire.

LA LIBERTÉ DU MORBIHAN - 27 mars 1921

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !