GuidesAccueil

Colpo

Presse passée

:

Sponsor

colpo
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Colpo

colpo
tFrançais Colpo
tPopulation 2 200 hab
tGentilé colpéens
tSuperficie 26,48 km²
tDensité83.08 hab/km²
tLatitude 47°49'0" N
tLongitude 2°49'0" W
tLatitude47.816700
tLongitude-2.816670

Rue Bric et Brac

Presse passée

ColpoMouvement de population à Colpo

Colpo, 10 janvier - L'état-civil de Colpo a enregistré en 1909: 46 naissances, 11 mariages et 37 décès.

L'ACTION BRETONNE - 12 janvier 1910

ColpoVol de bois
Colpo, 9 mai - Monsieur Julien Michel, charbonnier de Kerbihan, avait des souches au Bois de Recula; un maraudeur lui en a dérobé une certaine quantité. D'où plainte.

L'ACTION BRETONNE - 11 mai 1910

ColpoUn record !

Colpo, 20 septembre - Pour un record, c'en est un. Le 11 août dernier, M. le maire de Saint Jean Brevelay expédiait à M. le maire de Colpo les renseignements nécéssaires pour permettre l'inscription sur les tableaux de recensement de la classe 1913, du nommé Casimir Le B... Or ces renseignements ne sont parvenus à destination que le 30 août. C'est à peu près le temps que met une lettre pour se rendre de Marseille à Madagascar.
Maintenant nous ajouterons, pour compléter, que la distance de Saint-Jean-Brévelay à Colpo est de 7 kilomètres. Mais la voie hiérarchique est beaucoup plus longue.
LE COURRIER DE PONTIVY, 23 Septembre 1913

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !