GuidesAccueil

Charroux

Presse passée

:

Sponsor

charroux-86
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Charroux

charroux-86
tFrançais Charroux
tPopulation 1 200 hab
tGentilé
tSuperficie 44,29 km²
tDensité27.09 hab/km²
tLatitude 46°9'0" N
tLongitude 0°24'0" E
tLatitude46.150002
tLongitude0.400000

Rue Bric et Brac

Presse passée

Les nouvelles de Charroux

Charroux   Les ostensions de Charroux

Charroux, 22 mai - Charroux, bourg de la Vienne que rendit célèbre une grande abbaye, va fêter le 26 mai les ostensions septennales des grandes reliques continuant une tradition du moyen Age. Charlemagne lui avait donné, en particulier, un grand morceau de la vraie Croix qu'il faisait porter devant lui dans les batailles. De toutes parts, on y venait en pèlerinage.
Les bandes huguenotes interrompirent ce mouvement. Elles saccagèrent la ville et le monastère et massacrèrent les moines qui avaient pu cacher les reliquaires.
La découverte fortuite de quatre d'entre eux, le 9 août 1856, fut un gros événement pour la petite cité. Porté à Poitiers pour récognition et restauration, ils revinrent en 1856. On leur flt une entrée triomphale, deux évêques les escortaient et la messe fut dite sous la tour ; on y distribua trois cents communions et on les réintégra à l'abbaye.
Par ordonnance du cardinal Pie, la tradition des ostensions septennales se renoua dès le 14 juin 1862. Depuis lors ce sont tous les sept ans des fêtes splendides qui attirent à Charroux un grand concours populaire de tout le Civraisin et au-delà.
Mgr de Durfort, accompagné de son Grand Séminaire, présidera les cérémonies solennelles et la procession du jeudi 26 mai.

LA CROIX - 25 mai 1932

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !