GuidesAccueil

Panzoult

Un peu d'histoire
Panzoult
Panzoult: paysages agrestes de Panzoult

Sponsor

panzoult
<Cliquez l'image>


TTranche d'`histoire

L'Histoire des Hommes et de leurs terroirs fait ce que nous sommes aujourd'hui !

Panzoult

panzoult


tFrançais Panzoult
 
tPopulation 595
tGentilé Panzoultais
tSuperficie 34,61 km²
tDensité17.19 /km²
 
tLatitude 47°9'44" N
tLongitude 0°24'2" E
tLatitude47.145590
tLongitude0.400439


Rue Bric et Brac

TVincent, la cloche de Panzoult

Comme toutes les cloches d'église, la cloche du clocher de Panzoult a été consacrée et baptisée. Souvent les cloches comportent aussi des gravures et inscriptions; celle de Panzoult n'échappe pas à la règle et l'on peut y lire:

- " + L'AN DE GRACE 1767, J'AY ÉTÉ BÉNIE PAR M. LOUIS BRUZEAU, CURÉ DE PANZOULT, ET NOMMÉE VINCENT PAR M" MICHEL MESTAYER, AVOCAT EN PARLEMENT, ETC., ET PAR DAME ROSALIE BRULON SON ÉPOUSE. ANTOINE GAUDEBERT, FABRICIER. — J. TICHANT ET D. LIMAULX, FONDEURS."

Au-dessus de cette inscription, une fleurdelys surmontant un Christ et les armoiries de la famille donatrice, ici, une famille Métayer.

PanzoultLe cadran solaire de Panzoult

Le mur de l'ancien presbytère, connu sous le nom de Maison du Pavillon, voit la présence d'un cadran solaire daté de 1786. Réalisé avec soin, ce cadran solaire est chargé de petits détails bien intéressants. La partie supérieure est ornée d'un soleil flamboyant à droite et, juste au dessous, d'un conseil que vous pourrez mettre en pratique: 'Sois Bienfaisant comme moi. La partie supérieure gauche est décorée d'un croissant lunaire avec, au coeur du croissant, une annonce concernant des chambres à louer; le curé de Panzoult faisait aussi maison d'hôte. L'auteur, le sieur Janson, y a gravé son nom et n'est pas un illustre inconnu. Voici un document rapportant la mort de sieur Augustin Janson, créateur de ce cadran solaire.

Panzoult
Panzoult: Le cadran solaire

PanzoultAujourd'hui vingt décembre mil sept cent quatre vingt dix; le corps du sieur Augustin-Paul Janson, feudiste et capitaine de la garde nationale de Saint Gilles de l'Isle-Bouchard, mort dans cette paroisse par accident, et âgé d'environ trente ans, a été inhumé dans le cimetière de cette paroisse, en conséquence de la permission à nous accordée par Messieurs les officiers de la Justice de Roncée, suivant le procès verbal en date du jour d'hier. Signé: Torterae, greffier, en présence de MM. les officiers municipaux soussignés, et MM. les officiers et soldats de la Garde nationale de Saint Gilles de L'Ile-Bouchard, soussignés.