GuidesAccueil

Sainte Geneviève

Guide héraldique
 ÉLLIANT
ELIANT
ÉLLIANT
 BIAUDOS

BIAUDOS
 VAUCLUSE
VAUCLUSA
VAUCLUSE
 Habitant de Manosque
de GLANDÈVES Gaspard
Habitant de Manosque
 Curé de Montjean
PISSARD Gilles
Curé de Montjean

Sponsor


<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.

  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable:
  • Télécopie: 04 92 53 79 43
  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842

Nos rubriques

3538
Posséder blason et armoiries sont des droits reconnus par les lois françaises et sont parfaitement licites. Pourquoi n'en porteriez pas vous même, votre société, votre association ou votre commune ?

Un arrêt de la cour d'appel de Paris du 20 décembre 1949 spécifie que les armoiries sont des marques de reconnaissance accessoires du nom de famille auquel elles se rattachent indissolublement. Les armoiries obéissent aux même lois que le nom de famille et donc transmissibles à ses enfants.

Nous nous proposons de créer votre blason ou, si celui-ci existe déja, de vous le dessiner numériquement suivant les normes de notre guide héraldique.

N'hésitez donc pas à nous contacter pour connaitre les modalités via le courriel situé en pied de page.

Héraldique

257

PSainte Geneviève

SAINTE GENEVIÈVE EN HÉRALDIQUE

Sainte Geneviève
Sainte Geneviève

R   Hagiographie

Née à Nanterre vers l'an 452, Geneviève est, suivant la légende, fille de paysans aisés. Une simple paysanne, même aisée, n'ayant guère de chances d'avoir quelque influence, il est probable que Geneviève soit née dans une famille de la noblesse gallo-romaine locale, cela lui permettant d'avoir des charges locales impossible sans fait de naissance. De passage à Nanterre, en route vers l'Angleterre, Saint Germain d'Auxerre la remarque et, suite aux demandes de la jeune fille, la consacre à Dieu. Ayant fait vœu de virginité perpétuelle, elle migre vers Paris où elle mène vie religieuse non cloîtrée, comme il était d'usage à l'époque.

Comme toutes religieuses en ces temps d'absolu, elle mène vie de prière et de jeûnes, marquant une dévotion importante pour Saint Denis et Saint Martins ; forts symboles de l'Église en son époque. De caractère fort et marqué, pleine d'espérance et de tempérament plutôt optimiste, pragmatique, Geneviève se fait remarquer lors des invasions hunniques quand la coalition des armées d'Attila menace Paris qui est encore Lutèce. Peuple de la steppe, les Huns sont une branche occidentale des turbulents Hiougn-Nou, proto-mongols et, eux aussi, natifs de cette région qui verra naitre le plus grande Empire jamais connu sur terre.

En cette année 451, ne cédant pas à la panique ambiante, Geneviève redonne courage aux parisiens en proie à la terreur hunnique. Dynamique, Geneviève organisa la résistance et sauva la ville par son courage ; Attila, certainement plus attiré par les richesses d'Orléans - ville renommée qui accueillera plusieurs Conciles, que par un Paris qui n'est encore qu'une petite ville sans intérêt. Geneviève sauvera encore Paris lors du siège des armées franques par Childéric I°. Brisant le blocus soumis à la ville, elle va faire le plein de nourriture en descendant la Seine à la tête d'une flottille salvatrice.

L'histoire légendaire de Sainte Geneviève et ses hauts faits permettront de légitimer la ville devenue capitale en l'an 508 sous Clovis.

R   Symbolique

Sainte Geneviève symbolise la résistance dans l'adversité et la fermeté face aux épreuves.

R   Sainte Patronne

Sainte Geneviève est sainte patronne des Gendarmes depuis le 18 mai 1962 suite au décret signé par le bienheureux pape Jean XXIII.

Sainte Geneviève   Ses attributs

La présence de ses attributs étant naturels et permettant de reconnaitre la Sainte en question, ils ne seront pas énoncés lors de la lecture du blason, sauf s'ils sont d'émail particulier. Bien sûr, Sainte Geneviève sans ses attributs n'est plus Sainte Geneviève.

  • La médaille
    Cette médaille rappelle celle donnée à la jeune enfant par Saint Martin en guise de gage et engagement à la vie religieuse.
  • Les clefs de Paris
    Cet attribut rappelle l'histoire du siège de Paris par les Huns ; bien que les Huns n'aient jamais assiégé la ville. Les clés sont aussi un des plus ancien attribut de la sainte. Cette légende parisienne fut crée et objet de propagande à usage politique dans le seul but de légitimer Paris, simple bourgade devenue capitale de Royaume.
  • La bougie, le diable et l'ange
    L'anecdote de la bougie et de son allumage miraculeux est rappelée par ce symbole. Le diable éteint la lumière - sous entendu Lumière de Dieu et Révélation, l'ange rallume cette Lumière divine, ici symbolisée par la flamme de cette chandelle.
  • Les brebis
    Une petite touche champêtre ne faisant pas de mal, les moutons lui ont été rajoutés à la fin du Moyen-Âge. Geneviève, fille noble et aisée, n'a jamais gardé les moutons, les vaches ou autres animaux de la ferme.
  • La quenouille
    Elle aussi rajoutée à la fin du Moyen-Âge, la quenouille donne une image sympathique de la sainte, jouant à la bergère et améliore l'image champêtre du tableau. Sainte Geneviève, fille noble et aisée, n'a certainement jamais filé la laine, ni gardé moutons, vaches ou autres animaux de la ferme.

h    SAINTE GENEVIÈVE EN HÉRALDIQUE


  • GENNEVILLIERS
    GENNEVILLIERS
    la communauté française des habitants de Gennevilliers, actuellement commune en département des Hauts-de-Seine


    de gueules et d'argent à une divise d'azur brochant sur la partition ; à une Sainte Geneviève au naturel, accompagnée de trois agneaux d'argent, contournée et posée sur une presqu'île de sinople mouvant du flanc dextre ; au chef cousu parti de sinople chargé d'une couronne mérovingienne d'or, et d'azur chargé d'un clou de la passion d'argent accosté de deux fleurdelys d'or



< LES SAINTES EN HÉRALDIQUE >