GuidesAccueil

Saint Antoine

Guide héraldique
 Seigneur de Kermenguy
GUÉGUEN François
Seigneur de Kermenguy
 BESSAN

BESSAN
 Procureur du Roi
du VERGER-BIGOT Gilles
Procureur du Roi
 BERTRY

BERTRY
 Procureur à Bouxwiller
MÉEL Jean
Procureur à Bouxwiller

Sponsor


<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.

  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable:
  • Télécopie: 04 92 53 79 43
  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842

Nos rubriques

2294
Posséder blason et armoiries sont des droits reconnus par les lois françaises et sont parfaitement licites. Pourquoi n'en porteriez pas vous même, votre société, votre association ou votre commune ?

Un arrêt de la cour d'appel de Paris du 20 décembre 1949 spécifie que les armoiries sont des marques de reconnaissance accessoires du nom de famille auquel elles se rattachent indissolublement. Les armoiries obéissent aux même lois que le nom de famille et donc transmissibles à ses enfants.

Nous nous proposons de créer votre blason ou, si celui-ci existe déja, de vous le dessiner numériquement suivant les normes de notre guide héraldique.

N'hésitez donc pas à nous contacter pour connaitre les modalités via le courriel situé en pied de page.

Héraldique

122

PSaint Antoine

Antoine l'Ermite
Saint Antoine le Grand

RHagiographies

Nous avons retrouvé deux Saints Antoine présents sur les champs de l'écu. Leurs hagiographies sont donc précisées sur cette page. Cela implique aussi que la distinction doit être spécifiée dans l'énoncé du blason.

RSaint Antoine le Grand

Né en Haute-Égypte, Saint Antoine Le Grand, aussi connu sous le nom de Saint Antoine l'Ermite ou Saint Antoine d'Égypte, est né vers les années 240 à Coma, un petit village. Fils de famille noble, aisée et chrétienne, Antoine étudie les Livres Saints et vie des Saints existants à cette époque. Orphelin à l'âge de 20 ans, héritier de biens importants, se devant de prendre soin de sa sœur cadette, Antoine s'entend appeler à tout vendre pour vivre en pauvreté. Il vend tous ses biens, ne gardant alors que le minimum pour établir sa sœur. Un autre appel l'engage à tout vendre pour vivre au jour le jour ; ce qu'il fait sans tarder, oubliant quand même sa jeune sœur au passage. Les monastères non alors établis, il part vivre en anachorète, vivant de son travail et se plongeant dans la Prière et l'étude des Livres Saints.

Comme il se doit dans toute vie de Saint qui se respecte, le Démon vient tenter Antoine de multiples fois. Il lui rappela le souvenir de sa sœur, si gentille ; les plaisirs de sa vie passée ; les douleurs de sa vie d'ermite, etc.
En peu de mots, si Antoine est parfois cafardeux, il tient bon et met le Diable dans des colères terribles ; temporairement bien sûr, Le Diable s'avoua vaincu.

Antoine l'Ermite se fit alors enterrer dans une vieille tombe pour taquiner le Démon. Celui-ci lui envoya ses légions sous forme de reptiles, d'araignées, de serpents et autres douces réjouissances d'anachorètes. Il avait alors 35 ans, ne mangeait que deux fois par jour et, victorieux de ces combats, décida de s'exiler plus loin dans le désert.

Il choisit un vieux fort perdu dans les sables. Le petit ménage réalisé - serpents venimeux, araignées velues, fourmis rouges et insectes tueurs divers et variés, il s'y installa, en interdit l'entrée et n'y mangeait plus qu'une fois tous les six mois. La célébrité venant, les disciples se multipliant, ils forcèrent la porte et trouvèrent Antoine l'Ermite radieux, éclatant, lumineux. Il se décida alors à retrouver le monde terrestre pour y fonder deux monastères: Pispir et Arsinoé - actuel Suez semble-t-il.

Arrivé à l'âge de 105 ans, il fit une dernière tournée des monastères pour y annoncer sa mort. Après avoir fait un séjour à Constantinople, ses reliques furent ramenées en France par un Chevalier du Dauphiné. Vous pourrez les voir à Saint-Antoine-l'Abbaye, en Isère.



Saint Antoine
Saint Antoine de Padoue

RSaint Antoine de Padoue

Né en 1195 à Lisbonne, Fernando Martins de Bulhõesatif, fils de noble et militaire famille, voit un chemin doré tracé devant lui. Il choisira la prêtrise et les Ordres en rentrant dès son jeune âge chez les Chanoines Réguliers de Saint Augustin, dans cette bonne ville de Coïmbra. Ordonné prêtre, il entre en 1220 chez les Frères Mineurs et choisit Antoine comme nom religieux. Ses souhaits l'espérant en terres marocaines pour y prêcher sont déçus, malade il ne peut aller en missions.

Un séjour à Assise, siège du chapitre de l'Ordre, le font découvrir comme excellent prédicateur pouvant s'appuyer sur de solides connaissances en Théologie ; cela lui vaudra d'être envoyé prêcher plutôt que d'être assigné aux travaux ordinaires. Sur dérogation de Saint François d'Assise, encore vivant, il part enseigner dans les prestigieuses universités de Bologne, Montepellier, Toulouse ou Limoges.

Un séjour à Brives-la-Gaillarde le verra y séjourner dans une grotte et retrouver un manuscrit volé et précieux - d'où son aide précieuse à retrouver les objets perdus. Élu provincial franciscain en Italie du Nord, il meurt à Padoue, Italie. Il avait 36 ans et nous étions le 13 juin 1231.

Saint Antoine Saints patrons

  • Saint Antoine le Grand
    Saint Antoine le Grand est saint patron des charcutiers, de la Légion Étrangère et des trufficulteurs.
  • Saint Antoine de Padoue
    Saint Antoine de Padoue est saint patron des Têtes en l'air. Si vous perdez un objet, il se démènera pour vous aider à le retrouver. Il est aussi saint patron du Portugal.

Saint Antoine Fêtes

  • Saint Antoine le Grand
    Saint Antoine le Grand est fêté le 15 janvier ; c'est un jour de mémoire obligatoire.
  • Saint Antoine de Padoue
    Saint Antoine de Padoue est fêté le 13 juin ; c'est un jour de mémoire obligatoire.

Saint Antoine Leurs attributs

La présence de leurs attributs étant naturels et permettant de reconnaitre le Saint concerné, ils ne seront pas énoncés lors de la lecture du blason, sauf s'ils sont d'un émail autre que celui du saint.

  • Le cochon
    Saint Antoine le Grand est toujours accompagné d'un cochon ; ceci étant son attribut princpal. Si le porc n'est pas du même émail que le saint, vous devrez le spécifer.
  • Le livre
    Saint Antoine le Grand et Saint Antoine de Padoue portent souvent un Livre Saint ; ceci rappelant leur étude approfondie ds Écritures et vies de saints. Si le livre n'est pas du même émail que le saint, vous devrez le spécifer.
  • La croix de St Antoine
    Saint Antoine le Grand est souvent accompagné d'une croix de Saint Antoine, ni plus ni moins qu'un Tau. Si le Tau n'est pas du même émail que le saint, vous devrez le spécifer.
  • Habillement
    Saint Antoine de Padoue est représenté en habit monastique et tonsuré. C'est un franciscain et un jeune jeune moine. Il n'est jamais représenté âgé ou vieillard.
    Saint Antoine le Grand est représenté capuchonné, en habit vaguement monastique, barbu, très âgé et jamais tonsuré.
  • L'enfant Jésus
    Saint Antoine de Padoue est représenté portant un Enfant Jésus.
  • Le lys
    Saint Antoine de Padoue est porteur d'un Lys, symbole de pureté. Cet attribut ainsi que l'enfant Jésus vous permettent d'identifier Saint Antoine de Padoue avec certitude.
  • Émaux, fourrures, métaux
    Saint Antoine le Grand et Saint Antoine de Padoue, comme tous meubles héraldiques, acceptent théoriquement tous les métaux, fourrures ou émaux. En pratique, nous ne les avons jamais rencontrés habillés de fourrures.

hSaint Antoine en Héraldique

  • RENNES
    Cordeliers de Rennes
    le couvent des moines cordeliers de la ville bretonne de Roazhon - Rennes en Bretagne


    d'argent à un Saint François à genou et contourné de carnation, vêtu des habits de son ordre et auréolé d'or, recevant les stigmates en cinq rayons de gueules naissant d'un séraphin du même accompagné d'une nuée d'argent et mouvant du canton senestre du chef ; le saint accompagné d'un arbre de sinople mouvant du flanc dextre



< Retour Saints en Héraldique >