GuidesAccueil

Saint André

Guide héraldique
 MERIAL

MERIAL
 SAINT NOLFF
SANT-NOLF
SAINT NOLFF
 Prieuré d'Oostende
OOSTENDE
Prieuré d'Oostende
 PENNAUTIER
PUÈGNAUTIÈR
PENNAUTIER
 Maire de Saint Symphorien
MICHAUD Christophe
Maire de Saint Symphorien

Sponsor


<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.

  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable:
  • Télécopie: 04 92 53 79 43
  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842

Nos rubriques

5765
Posséder blason et armoiries sont des droits reconnus par les lois françaises et sont parfaitement licites. Pourquoi n'en porteriez pas vous même, votre société, votre association ou votre commune ?

Un arrêt de la cour d'appel de Paris du 20 décembre 1949 spécifie que les armoiries sont des marques de reconnaissance accessoires du nom de famille auquel elles se rattachent indissolublement. Les armoiries obéissent aux même lois que le nom de famille et donc transmissibles à ses enfants.

Nous nous proposons de créer votre blason ou, si celui-ci existe déja, de vous le dessiner numériquement suivant les normes de notre guide héraldique.

N'hésitez donc pas à nous contacter pour connaitre les modalités via le courriel situé en pied de page.

Héraldique

3618

PSaint André

Saint André
Saint André
RHagiographie

Né en Galilée, à Bethsaïde, André est, avec son frère Simon-Pierre, pêcheur sur le lac de Tibériade. Ayant entendu les prêches de Jean-Baptiste, touché par sa parole, il en devient l'un des disciples et se fait baptiser. Entendant Jean-Baptiste parler de Jésus comme de l'agneau de Dieu, il quitte son premier maitre pour suivre celui désigné par le Baptiste ; André devient donc le premier Apôtre de Jésus et le fait connaitre à son frère Simon-Pierre dont on connait le destin. André joue rôle important et joue - bien que ce mot soit fortement exagéré, le rôle d'imprésario du Christ: c'est André qui présente le porteur de pains et de poissons lors du miracle de la multiplication de ceux-ci, tout comme c'est à André que s'adressent les Grecs pour rencontrer Jésus. L'Église orthodoxe le dénomme Protoklite, premier appelé.

Engagé et premier Apôtre, André suivra son maitre par monts et par vaux puis, après la disparition de Jésus, continuera cette vie d'errance en prêchant à tous le message transmis par son Maitre. Ses pérégrinations le verront sur les côtes de la Mer Noire et prêcher dans des villes grecques comme Amisos et Trébizone, actuellement en Turquie. Après un passage à Jérusalem, il ira avec Jean à Éphèse, puis, avec quelques détours arrivera à Sinope, sur les côtes turques de Mer Noire. Sur place, sa première action fut de délivrer Matthias de ses chaines puis, prêchant à tous, malgré les tourments et les souffrances - un habitant lui arrachera un doigt à coups de dents ! - il convertira la ville dans son intégralité.

Ce travail terminé, infatigable, André visite les villes du Pont-Euxin, partageant son message au plus grand nombre. Son chemin le mènera vers l'Ukraine et le sud de la Russie, région où il prêchera sans relâche. Bouclant son tour de la Mer Noire, il revient vers la Thrace pour s'installer quelque temps à Byzance où il crée la première église de la ville, église dédiée à la Mère du Christ.

L'appel de la route étant sans doute trop fort, il part vers la Mécédoine et la Thessalie pour arriver en Péloponnèse. André ne le sait pas encore mais Patras, ville du nord de ce Péloponnèse, lui sera fatale. Convertissant les gens à tour de bras - même la femme du temporairement absent proconsul romain qu'il sauve d'une maladie incurable, ainsi que le frère du même proconsul, Stratoklès. L'ire du proconsul - enfin rentré, est terrible et André voit les foudres du pouvoir romain lui tomber brutalement sur la tête. Avant sa mort, il désignera le propre frère du proconsul comme premier Évêque de Patras. André sera supplicié dans la ville et crucifié la tête en bas sur une croix décussée, souvent appelée Croix de Saint André. Nous étions l'an 62.

RSymbolique

Saint André, indissociable de Pierre, son frère, symbolise le lien et réconciliation entre Église d'Orient et Église d'Occident, comme les deux frères sont unis, bien que différents.

RSaint Patron

Saint André est saint patron des golfeurs - par le golf de Sant Andrew, Écosse - des cordiers, des pêcheurs et autres métiers du poisson; rôle qu'il partage avec Saint Pierre. Il est aussi protecteur de l'Écosse et de l'Église de Constantinople.

Saint AndréSes attributs

La présence de ses attributs étant naturels et permettant de reconnaitre le Saint en question, ils ne seront pas énoncés lors de la lecture du blason, sauf s'ils sont d'un émail autre que celui du saint. Saint André étant Apôtre, il n'est jamais représenté en habits sacerdotaux mais est toujours montré portant des habits civils.

  • La croix
    Saint André est toujours accompagné de sa croix décussée. Cette croix en X est tellement liée à cet Apôtre qu'elle est plus connue sous le nom de Croix de Saint André. C'est un atttribut unique, comme souvent les Apôtres, alors que les saints ont plusieurs attributs comme, par exemple, Saint Martin de Tours toujours représenté coupant son manteau en présence d'un pauvre.
  • Émaux, fourrures, métaux
    Saint André, comme tous meubles héraldiques, accepte théoriquement tous les métaux, fourrures ou émaux. En pratique, nous ne l'avons jamais rencontré habillé de fourrures.

hSAINT ANDRÉ EN HÉRALDIQUE


  • CLERMONT-FERRAND
    Religieuses de St-André-lès-Clermont
    le couvent des religieuses de Saint-André-lès-Clermont, en la commune auvergnate de Clermont-Ferrand, actuellement commune du Puy-de-Dôme


    d'azur à un saint André d'or
  • SANT ANDRIEÙ
    SAINT-ANDRE-LES-ALPES
    la communauté provençale des habitants de Sant Andreù - Saint-André-les-Alpes, actuellement commune du département des Alpes-de-Haute-Provence


    de sinople au sautoir d'or, et un saint André de carnation vêtu de gueules brochant sur le tout



< Les Saints en Héraldique >