GuidesAccueil

Épées héraldiques

Guide héraldique
 BETTRECHIES

BETTRECHIES
 Le prieuré
SAINT-MICHEL-CHEF-CHEF
Le prieuré
 Recteur de Bouaye
HENRY François
Recteur de Bouaye
 PONT-DE-VAUX
PONT-DE-VAUX
PONT-DE-VAUX
 ALBRET
ALBRET
ALBRET

Sponsor


<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.

  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable:
  • Télécopie: 04 92 53 79 43
  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842

Nos rubriques

4221
Posséder blason et armoiries sont des droits reconnus par les lois françaises et sont parfaitement licites. Pourquoi n'en porteriez pas vous même, votre société, votre association ou votre commune ?

Un arrêt de la cour d'appel de Paris du 20 décembre 1949 spécifie que les armoiries sont des marques de reconnaissance accessoires du nom de famille auquel elles se rattachent indissolublement. Les armoiries obéissent aux même lois que le nom de famille et donc transmissibles à ses enfants.

Nous nous proposons de créer votre blason ou, si celui-ci existe déja, de vous le dessiner numériquement suivant les normes de notre guide héraldique.

N'hésitez donc pas à nous contacter pour connaitre les modalités via le courriel situé en pied de page.

Héraldique

2703

PÉpées héraldiques

LES ÉPÉES EN HÉRALDIQUE

épées héraldiques
Épée héraldique

t  D'usage régulier et courant, les épées ornent moult blasons. Elles peuvent être de différents types mais leur genre doit alors être spécifié ; si cela n'est pas, une épée, longue, utilisée sur les champs de bataille du Moyen-âge est alors utilisée. Sa pointe, sauf spécification contraire, est toujours placée vers le chef.

Chaque partie d'une épée porte un nom bien précis mais en Héraldique, nous n'utiliserons que quelques pièces: La lame, la garde, la fusée, le pommeau. Les autres parties de l'épée, trop petites, ne peuvent pas être utilisées en Héraldique.

L'épée est symbole de Justice.

t  SES MODIFICATIONS

  • Émaux
    En théorie, une Épée Héraldique peut accepter tous les émaux, métaux ou fourrure. En pratique, nous n'avons jamais trouvé d'épée habillée de fourrure. le blason étant destiné à être lu facilement, ce motif serait difficile à discerner sur un champ de bataille.
  • Une épée
    Dans sa position naturelle, l'épée héraldique a la pointe dressée vers le chef ; il n'est alors pas d'usage de le préciser. Toute autre position devra être précisée dans l'énoncé du blason.
  • Deux épées
    Deux épées sont naturellement posées en sautoir. Toute autre position devra alors être spécifiée comme, à titre d'exemple, deux épées posées en pal.
  • Garnie de
    Une épée, ou plusieurs, dont la garde, la fusée et le pommeau sont d'un autre émail que la lame devra être spécifié. L'épée est alors garnie de...
  • Pommetée de
    Si le pommeau de l'épée est d'un autre émail que le reste de l'épée, ou autre émail que la garde et/ou la fusée, vous devrez le spécifier. L'épée est alors Pommetée de ...
  • Aiguisée de
    C'est une formule possible - bien que nous n'en ayons pas encore trouvées. Si le fil de l'épée est d'un autre émail que la lame, vous spécifierez que l'épée est aiguisée de...
  • Versée
    Dans sa position naturelle, l'épée voit sa pointe dirigée vers le chef. Toute autre position doit être spécifiée. Si la pointe se dirige vers la pointe, l'épée est alors versée ; sous entendu elle est en pal. Elle peut être aussi versée en barre ou versée en bande.

t  TYPES D'ÉPÉES

Il existe plusieurs types d'épées que, le cas échéant, vous devrez spécifier et dessiner. Quand le type n'est pas spécifié, il s'agit de l'épée longue utilisée autrefois sur les champs de bataille moyen-âgeux. Ce type d'épe est à double tranchant.

  • Badelaire
    Cintrée et d'un seul tranchant, cette ancienne épée voit la largeur de sa lame s'élargir vers la pointe. Ce mot est synonyùe de cimeterre que l'on utilise pas en héraldique.
  • Glaive
    Courte et robuste, cette épée frappait de taille et d'estoc. Vous ls dessinez trapue, robuste, puissante. Nosu avons trouvé quelques blasons, récents, ornant le champ de l'écu de ce glaive.
  • Rapière
    Longue et fine, destinée au coups d'estoc, cette épée trouva son usage principal dans les duels. Sa garde est souvent ouvragée. Quelques blasons utilisent la rapière pour ornée leur champ.

h   ÉPÉES EN HÉRALDIQUE


  • ABAUCOURT
    ABAUCOURT
    la communauté mosellane des habitants d'Abaucourt, actuellement commune en département de Meurthe-et-Moselle, en région Lorraine


    de gueules à deux clefs d’or, à une épée d’argent garnie d’or brochant sur les clés, le tout accosté de deux alérions d’argent
  • de MARBŒUF Claude
    Abbé de Langonnet
    religieux, abbé commandataire de l'abbaye de Langonnet, actuellement commune de Bretagne


    d'azur à deux épées d'argent garnies d'or, gardes en chef et passées en sautoir
  • BUELION
    BULÉON
    la communauté britto-gallèse des habitants de Buelion - Buléon, actuellement commune bretonne du département de Morbihan, Bretagne


    de gueules à l'épée versée d'argent, à une bordure d'or
  • de MARBŒUF Françoise
    femme de L. de Francheville


    d'azur à deux épées d'argent garnies d'or, gardes en chef et passées en sautoir
  • LANGAULT Pierre
    Finances de Champagne
    trésorier général et second président aux finances de Champagne


    d'azur à deux épées d'argent garnies d'or, gardes en chef et passées en sautoir
  • de MONBAYEN Nicolas
    Finances de Champagne
    trésorier général de France au bureau des finances de Champagne


    d'azur à deux épées d'argent, les gardes et poignées d'or, les pointes en bas et posées en sautoir, accompagné d'une étoile d'argent en pointe, au chevron d'or brochant sur le tout
  • de BAR de VITRY Charles
    Finances de Champagne
    trésorier général de France au bureau général des finances de Champagne


    d'argent à une fasce de sable surmontée de trois losanges de gueules
  • GWIMAEG
    GUIMAËC
    la communauté trégorroise des habitants de Gwimaeg - Guimaec, actuellement commune bretonne du département des Côtes d'Armor, Bretagne


    parti d'argent à l'épée de gueules et de gueules à une nef d'argent
  • LANGONED
    LANGONNET
    la communauté bretonne des habitants de Langoned - Langonnet, actuellement commune du département du Morbihan


    d'azur à deux épées d'or soutenant une couronne d'argent chargée de trois mouchetures d'hermine de sable
  • d'ALBY François
    Noble homme
    noble homme d'Alby, en Dauphiné


    d'azur à deux épées garnies d'or passées en sautoir, au chef de gueules chargé de trois étoiles d'or
  • PLUNIAV
    PLUMÉLIAU
    la communauté bretonne des habitants de Pluniav - Pluméliau, actuellement commune du département du Morbihan, en Bretagne


    d'azur à l'épée haute d'argent, garnie d'or, accompagnée de sept roses d'or posées en orle, brochants sur le tout
  • GUERRIER Jean
    Recteur de Pierric
    religieux, prêtre, recteur de la paroisse de Pierig - Pierric, actuellement commune en département breton de Loire-Atlantique


    de gueules à deux épées d'argent
  • de KERBOUDEL Louis
    Sieur de la Courpéan
    seigneur de la Courpéan en Erbray, actuellement commune bretonne en département de Loire-Atlantique, Bretagne


    de sable à deux épées d'argent, pointes en bas
  • de KERBOUDEL Marie-Françoise
    Veuve de J-F Madic
    veuve de Jean-François Madic, seigneur de Ranlou, ancienne seigneurie en Sant-Malon - Saint-Malon-sur-Mel, actuellement commune en département d'Ille-et-Vilaine


    de sable à deux épées d'argent, pointes en bas

  • ZOEBERSDORF
    la communauté alsacienne des habitants de Zœberdorf


    parti: d'argent au lion de sable, lampassé de gueules, à une bordure du même ; et de gueules à l'épée haute d'argent, garnie d'or, à deux clefs aussi d'argent brochants sur l'épée



< LES ARMES EN HÉRALDIQUE >