GuidesAccueil

Annœullin

Chantez !

:

Sponsor

annoeullin
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842

Annœullin

annoeullin
tFrançais Annœullin
tPopulation 9 800 hab
tGentilé annœullinois
tSuperficie 9,01 km²
tDensité1087.68 hab/km²
tLatitude 50°32'60" N
tLongitude 2°56'60" E
tLatitude50.533298
tLongitude2.933330

Rue Bric et Brac

PChantez !

Chants de travail, de veillée, berceuses ou chants à danser, ils ont toujours accompagné nos aïeux, leurs soirées et leurs veillées. Ces chants ne demandent qu'à vivre ou revivre à travers vous et vos amis ; n'hésitez donc pas à les chanter. Nous vous invitons donc à cliquer l'image ou le lien pour accéder à la page concernant les chansons de Annœullin.Les foires de nos aieux étaient des grands moments de la vie locale. Le jour de la Saint Martin est un jour qui voit fleurir les foires dans de multiples villes de France et d'Europe. La foire d'Annœullin se tient le jour de la Saint Martin et vit fleurir cette chanson que l'on doit à Célestin Dutoit, chansonnier qui faisait imprimer ses chansons sur feuilles volantes et les vendaient les jours de foires et marchés de la région.

Sur l'air de L'Amant d'Amanda

AnnœullinLa Saint Martin

Saint-Martin, notre patron,
Seul l'objet de notre fête,
Depuis Auchy jusqu'à Don,
Est partout, je le répète,
Depuis longtemps vénéré;
Autrefois sur son passage
Du lait-bouilli a mangé,
Depuis l'on en fait grand usage.


Refrain
Fêtons donc comme Annœullin,
La Saint-Martin
La Saint-Martin.
Fêtons donc comme Annœullin,
La fête de Saint-Martin.


On se demande aux Pays-Bas
Lorsqu'autrefois étant touriste,
Sain Martin n'y allait-il pas,
Là comme ailleurs, rendre visite;
Je connais un dicton très-beau
Qui fut consigné par un moine,
On dit qu'il avait peur de l'eau,
Alors il partit sur Ancoisne.
Amiens ! ville renommée,
Reçut un jour ce saint homme ;
Lorsqu'à la tête d'une armée,
Un pauvre demandant l'aumône,
Saint-Martin, pour lui faire cadeau,
En le voyant nu, se dépouille,
Lui coupa en deux son manteau,
Et devant lui l'autre s'agenouille.

On dit même que Saint-Martin
Fit un jour, avec le diable,
Un pari d'un bon matin
De manger du lait-bouilli à table ;
Mais le diable en a crevé,
Car il mangeait comme une bête;
L'autre, au contraire, faisait glisser
Le lait-bouilli dans sa musette.

Quand vint son arrière-saison,
Saint-Martin se fit ermite,
L'on ne sait pour quelle raison
Il nous quitta aussi vite;
Puis à Gondecourt et Houplin,
Annœullin, Provins, c'est la fête,
Mais c'est à cause que Saint-Martin
Y passa avec sa musette.


Chanson composée en 1877, par Célestin Dutoit, dit Mercredi et éditée sur feuilles volantes à Wauvrin

AnnœullinComptine d'Annœullin

Avant l'apparition de la télévision et l'uniformisation de nos goûts liés à l'évolution de notre société, il existait une foule de chansons, comptines, et autres mélodies qui agrémentaient les soirées et veillées au coin du feu, ou étaient racontées aux enfants. Voici une chanson crée à la suite d'une anecdote arrivée à Annœullin. Natif de Wavrin, son auteur, Constantin Dutoit était plus connu sous le sobriquet de Mercredi. Nous n'avons malheureusement pas retrouvé la mélodie de cette chanson datant des années 1870 et, comme partout, était imprimée sur feuille volante pour être vendue dans les rues.

AnnœullinLes vices d'un mulet

Ah ! ce fut à la Sainte-Cécile,
Qu'on rigola dans la ville,
D'avoir appris qu'un mulet
Dans un grenier s'promenait,
Vive le bon mul' mul' mul' le bon mulet (bis).

Depuis lontemps que j'compose des pasquilles,
Parole d'honneur, jamais aucun sujet
Ne fut choisi pour être aussi facile;
Voyez le titre : c'est l'affaire d'un mulet.

L'hiver dernier, l'mulet rempli d'adresse,
Sans faire de bruit va franchir l'escalier,
Tout comme un homme connaissant le trapèze,
Fit trois, quat'sauts, puis le v'ià dans l'grenier.

Enfin en haut, l'mulet faisait tapage,
Ceux de la maison croyaient à des voleurs,
Vont voir là-haut ainsi que l'voisinage,
C'était l'mulet qui bouffait d'un bon coeur.

On peut bien dire qu'il possède la malice,
Car dans les champs c'est un capricieux,
Faut frapper d'ssus tellement qu'il a du vice,
C'est assez drôle et parfois malheureux.
Mais si parfois on recommence la guerre,
Vlà l'mulet pris, c'est certain, il est bon,
Dans la mobile, j'doute que l'vétérinaire
Va l'désigner pour passer au dragon.

Avant d'finir, j'espère qu'à l'Sainte-Cécile,
On n'verra plus dans l''grenier, c'est certain,
Car pour l'descendre ce n'est pas trop facile,
Puis finirait par dompter les voisins.

Refrain
Ah l' ce fut à la Sainte-Cécile,
Qu'on rigola dans la ville,
D'avoir appris qu'un mulet
Dans un grenier s'promenait,
Vive le bon mul' mul' mul' le bon mulet (bis).