GuidesAccueil

La Bâtie-Montsaléon

Vos guides du passé
La Bâtie-Montsaléon
La Bâtie-Montsaléon: Le village autour de son château.

Sponsor

batie-montsaleon
<Cliquer l'image>


PLa Bâtie-Montsaléon: Autrefois

Autrefois dans les guides

Les premiers guides touristiques, au sens où nous l'entendons actuellement, sont nés avec le développement du chemin de fer et moyens de transport.

Contrairement aux récits de voyages qui se limitaient au parcours réalisé, les guides touristiques fournissent multiples informations sur les lieux et destinations que vous désirez visiter.

La Bâtie-Montsaléon

batie-montsaleon


tFrançais La Bâtie-Montsaléon
tPopulation 220 hab
tGentilé
tSuperficie 15,08 km²
tDensité14.59 hab/km²
tLatitude 44°27'0" N
tLongitude 5°45'0" E
tLatitude44.450001
tLongitude5.750000


Rue Bric et Brac

T

TVous visitiez La Bâtie-Montsaléon en 1863

La Bâtie-Montsaléon est un village situé dans une espèce de presqu'île formée par le Büech et la Malaise, à 8 lieues 3/4 de Gap. Sa population s'élève à 410 habitants.

Dans la plaine de Mont-Saléon était la ville romaine de Mons-Seleucus , célèbre par la défaite de Magnence. On ignore la cause de la destruction de cette ville, qui a été importante. La grande quantité de charbons trouvés dans les fouilles qui y ont été faites, fait croire que ce fut un incendie. Les fondations des bâtiments se montrent à deux pieds au-dessous du sol : on y retrouve les traces d'édifices nombreux, dont le plus vaste paraît avoir renfermé un palais public, un temple et un forum; ces débris occupent une superficie de 300 pieds de long sur 60 de large. Ailleurs, on reconnaît les vestiges d'une grande usine, les fours, les bassins, les cuves en maçonnerie, les logements des chefs et des ouvriers, les magasins, etc. Plusieurs rues aboutissent à la grande place et au temple. Ce temple était orné de colonnes d'ordre dorique d'environ 3o pieds de hauteur. L'autel existait encore au milieu; on trouva, à côté, un couteau de sacrificateur, et on reconnut le canal qui servait à l'écoulement du sang des victimes. Le temple renfermait aussi plusieurs ex-voto, dès cippes, des inscriptions, des débris de statues et de bas-reliefs en albâtre et en marbre, des fragments de porphyre et de granit, des figurines de bronze, et un beau groupé en marbre blanc représentant l'homme terrassant un taureau, emblème du culte de Mithra, si répandu dans les Gaules. M. Ladoucette, aux soins duquel on doit la majeure partie des découvertes faites à Mons-Seleucus, croit que cette ville était pour les Romains un lieu central de fabrication et de dépôt. Il a reconnu la voie antique qui y conduisait, les murs qui renfermaient la ville, un grand nombre de maisons avec des boutiques, plusieurs édifices d'une architecture recherchée, des fragments de mosaïques, des restes de peintures à fresque, des vases en bronze, en verre et en terre, d'une forme gracieuse, enrichis de dessins d'une grande élégance, des amphores, des urnes funèbres, des tombeaux, des ustensiles de toute nature, des instruments d'agriculture ou de métiers, des armes, des instruments religieux, des objets de toilette, de bain et de bureau; enfin environ 700 médailles d'or, d'argent ou de bronze de divers empereurs.

Guide pittoresque du voyageur en France - Année 1863

TAutrefois, La Bâtie-Montsaléon

Les premiers guides touristiques, au sens où nous l'entendons actuellement, sont nés avec le développement du chemin de fer. Contrairement aux récits de voyages qui se limitaient aux parcours réalisés, les guides touristiques fournissent multiples informations sur les lieux et destinations que vous souhaiteriez visiter.

Les Guides Touristiques du Passé sont plaisantes informations et, nous permettant de visiter nos communes avec les yeux de nos aïeux, peuvent nous en apprendre beaucoup sur leurs goûts et sensibilités.