GuidesAccueil

Nancy

Anecdote

:

Sponsor

nancy
<Cliquez l'image>




TNancy: Anecdote

Bodin, brûleur de sorciers

La fin du XIV° siècle vit l'Europe se lancer dans une chasse aux sorcières et aux sorciers devenant folie collective. Les moyens les plus sophistiqués étaient utilisés pour débusquer ces amis de Satan qui, la nuit tombée, se précipitaient aux Sabbats dans les forêts proches pour y participer à des orgies inavouables, des crimes et actions répréhensibles, des repas dantesques et autres méfaits dépassant la Raison et Intelligence...

Nancy

nancy


tFrançais Nancy
 
tPopulation 106 400
tGentilé nancéens
tSuperficie 15,01 km²
tDensité7088.61 /km²
 
tLatitude 48°41'60" N
tLongitude 6°12'0" E
tLatitude48.683300
tLongitude6.200000


Rue Bric et Brac

TBodin, juge et brûleur de sorciers

La fin du XIV° siècle vit l'Europe se lancer dans une chasse aux sorcières et aux sorciers devenant folie collective. Les moyens les plus sophistiqués étaient utilisés pour débusquer ces amis de Satan qui, la nuit tombée, se précipitaient aux Sabbats dans les forêts proches pour y participer à des orgies inavouables, des crimes et actions répréhensibles, des repas inimaginables et autres méfaits dépassant toute Raison et Intelligence.

Devenir suspect était chose rapide: une dénonciation suffisait et menait bien souvent au bûcher. Refuser une aumône à quelque mendiant, refuser les avances de quelque prétendant, gêner quelque notable, laïque ou religieux, suffisait bien souvent à être dénoncé comme suspect et mener au flammes du châtiment ; les biens du condamné étant confisqué au bénéfice du prince local et prime à la dénonciation favorisaient les condamnations.

Débusquer le sorcier réclamait un matériel sophistiqué, adapté aux besoins de la cause: poire d'angoisse introduite dans un orifice humain et s'ouvrant au moyen d'une vis ; brodequins, fixés aux pieds, que l'on resserrait jusqu'à les faire exploser ; âne espagnol qui voyait le supplicié se déchirer en deux dans le sens de la longueur ; crochets de de fer à arracher les seins ; chaise de judas qui déchirait lentement les chairs du supplicié, etc. et autres joyeux moyens pour délier les langues les plus congestionnées.

tBodin, juge et vantard

Bodin fut juge à Nancy de 1580 à 1600. En 1596, il se vantait d'avoir envoyé 800 sorcières au bûcher en 16 ans d'exercice. Il trouvait aussi grand honneur à déclarer que, pour une seule année, seize femmes s'étaient volontairement donné la mort plutôt que de passer devant lui.

Grand spécialiste de la question - à notre époque, il aurait séjour assuré et définitif en asile psychiatrique, Bodin estimait le nombre de sorciers à deux millions et rêvait de pouvoir les réunir en point unique pour tous les juger d'un coup.

tFin des bûchers

C'est vers 1620 que le Parlement de Paris interdit la chasse aux sorcières sur le Royaume ; cela verra la condamnation à mort de plusieurs magistrats n'ayant pas respecté ces édits et ayant condamné des sujets du Roi au bûcher sous prétexte de sorcellerie. Louis SIV° et Colbert, avec l'édit de juillet 1982 mettront définitivement fin aux bûchers dans le Royaume.