GuidesAccueil

Bréziers

Anecdotes
Bréziers
Bréziers: Au coeur des sommets, un calme petit village...
1

Sponsor

breziers
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.



PBréziers: Anecdotes

Toutes nos communes voient l'existence de petites histoires locales, parfois amusantes, parfois tristes, parfois sordides.

Elles voient aussi ajouté à cette rubrique des informations non classables sous les autres rubriques concernant la commune de Bréziers.

Bréziers

breziers
tFrançais Bréziers
tPopulation 220 hab
tGentilé bréziérois
tSuperficie 30,35 km²
tDensité7.25 hab/km²
tLatitude 44°26'34" N
tLongitude 6°12'59" E
tLatitude44.426022
tLongitude6.199593


Rue Bric et Brac

Anecdotes

BL'évêque et le seigneur se disputent Bréziers

Nos aïeux se disputaient aussi comme des chiffonniers pour quelques arpents et quelques revenus. Nous avons retrouvé trace de ce procès survenu entre l'évêque de Gap et le seigneur de Bréziers il y a maintenant fort longtemps. En voici le rapport succint:

BréziersUn procès gagné d'avance

En l'année 1281, les tribunaux étaient régulièrement sollicités pour régler pacifiquement des différents réguliers et éviter qu'ils ne deviennent pérennes ou ne dégénèrent en batailles rangées.

Le tribunal de Dignes, sollicité par Jacques Gelu, évêque de Gap, du trancher le différent qui opposait le bon évêque Jacques au bon seigneur de Bréziers, Isnard de Beaufort.

Depuis plusieurs temps, Isnard de Beaufort, revendiquant ses droits - infondés ou non - sur la paroisse de Bréziers, saisissait dîmes, censes et bénéfices liés à sa suzeraineté sur Bréziers. En bon seigneur avisé et économe de ses deniers, il utilisait quelques-uns de ses gens d'armes pour confisquer les impôts prélevés par les agents de l'évêque. Avec grande sagesse, il leur laissait faire la tournée des chaumières puis, le coffre plein, les attendait au coin du bois...

Irrité par tant de sans-gêne, et après quelques intimidations infructueuses réalisées par ses gens d'armes, l'évêque, sur conseil de Charles, roi de Jérusalem et de Sicile, duc d'Anjou, comte de Provence et de Fourcalquier, accepta le jugement du tribunal de Dignes qui lui rendrait bonne justice...

Serez-vous étonné d'apprendre que l'évêque de Gap gagna son procès ?...

Quant à Isnard de Beaufort, nul ne dit s'il inventa un nouvel impôt.